mardi 7 avril 2015

compte rendu

Depuis fin octobre, le traitement a avancé.
Les deux séances de chimiothérapie avec la Bendamustine se sont déroulées plus ou moins normalement, les effets secondaires ayant été moins fortes que lors de la 1ère séance puisque j'ai été bourrée d'antiémétiques !

Début janvier, j'ai eu un entretien avec le médecin responsable du service des greffes de cellules souches, et le 19 janvier j'ai été appelée pour la phase du prélèvement.



Chambre de deux personnes, double porte avec sas, désinfection de toutes les affaires personnelles, sans tv, sans wifi, infirmières avec masque, visite autorisée de 1 seule personne complètement emmitouflée, protection lunaire pour sortir de la chambre, menu hebdomadaire, ...bref un séjour idyllique de 3 semaines !
Après deux jours d'examens complets, j'ai eu droit à deux séances de chimio à doses massives qui m'ont en effet mis complètement KO. Les globules sont descendus quasi à zéro (min 4400 en temps normal) et les plaquettes sous 10000 (min 140000 en temps normal), plus un problème d'anémie. D'où les sachets transfusions de globules rouges et de plaquettes sur les photos ! Quand les valeurs sont remontées, j'ai pu faire l'immunothérapie comme prévu par le protocole de l'étude et puis deux jours plus tard le prélèvement des cellules souches. Le prélèvement a duré 4 heures, couchée dans un lit, attachée à une machine par des tubes qui prélèvent le sang du bras droit et réinjectent ce qui ne sert pas dans l'autre bras. Plutôt éprouvant !!! 
Le soir même, on m'a annoncé que pour la suite de la thérapie, je n'étais pas prise dans la branche pour faire la greffe mais dans celle pour faire la radio-immunothérapie. 
Je ne dirai pas que j'ai subi tout cela pour rien, puisque si je fais encore une rechute de la maladie, je pourrai bénéficier d'une greffe avec les cellules prélevées, qui sont conservées et congelées pendant 5 ans.
Donc, ce vendredi je conclurai la thérapie avec la radiommunothérapie, une injection d'anticorps combinée à une unique injection de Zevalin. 
Je vous tiens au courant !

Un énorme merci à la famille Courcier pour le cadeau très utile. Je m'en suis déjà servie vendredi passé après la séance d'immunothérapie !


1 commentaire:

  1. Coucou Florence,
    Merci pour ce compte rendu hallucinant. Tu serais partie sur la Lune, ça n'aurait pas été plus compliqué ni plus éprouvant. Tes photos sont très parlantes.
    Si j'ai bien compris, le plus dur est fait? Ou bien je prends mes désirs pour des réalités?
    Dans tous les cas, repose toi bien. Si on vous voit cet été à Moraira on sera ravis. (On sera là les 2 premières semaines d'août, comme d'hab.)
    Et merci d'avoir publié une photo de la couverture ! J'ai toujours quelques doutes sur mes choix de couleurs, mais j'espère qu'elle est cosy.
    Plein de bises,

    Astrid & Co.

    RépondreSupprimer